Une pieuvre extraterrestre découverte en pleine mer : l’incroyable aventure d’un plongeur

Article rédigé le 
27 mai 2024
 par 
Adrien Lemoine
[rank_math_breadcrumb]
Catégorie :

🌊 Dans les eaux mystérieuses de l’État de Washington, un plongeur a capturé des images fascinantes d’une pieuvre d’apparence extraterrestre. Cet article vous plonge dans les détails de cette rencontre incroyable et dans l'univers de cette créature exceptionnelle.

Un géant des profondeurs en surface

Le 8 septembre, le photographe sous-marin Eric Askilsrud a fait une rencontre des plus inattendues lors d’une plongée à Tongue Point, dans la mer des Salish, près de la frontière canadienne. À seulement 3 mètres de profondeur, Askilsrud est tombé sur une énorme pieuvre à sept bras, une espèce rarement observée et souvent décrite comme extraterrestre en raison de son apparence unique.

Une découverte fascinante

En explorant une canopée d’algues, Askilsrud a d’abord cru qu’il s’agissait d’un enchevêtrement de végétation marine. Mais en s’approchant, il a réalisé qu’il se trouvait face à une pieuvre mesurant environ 0,9 mètre de long. "Il flottait immobile avec ses tentacules baissés", raconte-t-il. Cette créature étrange a rapidement capté son attention.

Lire aussi :  Incroyable mais Vrai : Une Piste pour OVNI au Canada!

Identité révélée

Ne sachant pas à quelle espèce appartenait cette pieuvre, Askilsrud a envoyé ses photos à Gregory Jensen, biologiste marin à l’Université de Washington. Jensen a identifié la créature comme étant une pieuvre à sept bras (Haliphron atlanticus), également connue sous le nom de poulpe globe ou septopos. Ces pieuvres peuvent atteindre une longueur impressionnante de 3,4 mètres.

Une pieuvre aux particularités uniques

Contrairement à ce que son nom indique, la pieuvre à sept bras possède en réalité huit tentacules. Les mâles cachent leur hectocotyle, un bras spécialisé utilisé pour la reproduction, dans un sac sous l’œil droit, ce qui donne l’impression qu’ils n’ont que sept bras.

Un mode de vie mystérieux

Les pieuvres à sept bras vivent généralement dans les eaux profondes, loin des côtes. La plupart des informations que nous possédons sur elles proviennent de véhicules télécommandés (ROV) et de spécimens échoués. Par exemple, en 2017, un ROV du Monterey Bay Aquarium Research Institute (MBARI) a filmé une de ces pieuvres en train de se nourrir d’une méduse jaune d’œuf, suggérant qu’elles préfèrent chasser des proies lentes comme les méduses.

Lire aussi :  Boule Blue dans le ciel - Ce n'était pas une météorite !

Des prédateurs méconnus

Les marques rondes sur la pieuvre photographiée par Askilsrud pourraient indiquer une attaque par un requin emporte-pièce (Isistius brasiliensis), connu pour ses morsures circulaires caractéristiques. Cependant, les prédateurs exacts de ces pieuvres restent en grande partie un mystère.

Une coïncidence étrange ?

Quelques jours après la découverte d’Askilsrud, un autre individu a été aperçu par Cam Polglase à Ogden Point, près de Victoria, en Colombie-Britannique. À seulement 37 kilomètres de Tongue Point, cette observation soulève des questions sur les raisons pour lesquelles ces pieuvres semblent se diriger vers des eaux moins profondes. Coïncidence ou phénomène inexpliqué ? Le mystère reste entier.

Conclusion

Cette rencontre avec une pieuvre à l’apparence extraterrestre nous rappelle à quel point les océans sont remplis de mystères et de créatures fascinantes. Chaque plongée est une opportunité de découvrir des merveilles cachées, rendant nos océans encore plus captivants et mystérieux.

Tags :
Adrien Lemoine
Adrien Lemoine, rédacteur français et fervent passionné d'astronomie et d'OVNIs, a toujours été fasciné par les mystères de l'univers et l'inexpliqué depuis son plus jeune âge. Son intérêt pour l'inconnu s'est intensifié lors d'une nuit en Auvergne, où il a été témoin, avec son ami Nicolas, d'un phénomène OVNI, éveillant en lui une curiosité insatiable. Lorsqu'il n'est pas plongé dans la rédaction d'articles captivants sur ces sujets, Adrien peut être trouvé, les yeux rivés à son télescope, à explorer les confins de l'univers ou à naviguer sur des forums en ligne dédiés aux phénomènes non identifiés. Sa discrétion et son goût pour le mystère font d'Adrien une figure énigmatique et respectée dans le domaine de la recherche sur l'inconnu.

Ces articles pourraient vous intéresser

© 2023 - ovnis.tv